En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Vermifuger son chien ou son chat

Vermifuger son chien ou son chat consiste à administrer à son animal un traitement visant à le débarrasser des vers ronds et plats, qui parasitent les appareils digestif et respiratoire. Cet acte est très important pour l'animal et pour son entourage car certains parasites se transmettent à l’homme. Les enfants qui mettent tout à la bouche sont des cibles fréquentes.
 
La plupart des parasites excrètent leurs oeufs microscopiques dans les selles. Par conséquent, ce n’est pas parce qu’on ne voit pas de vers dans les selles de son animal que celui-ci n’est pas parasité.
 
 
Une autre idée reçue est qu’un chien ou un chat mangeant de l’herbe se vermifuge. Quelques brins d’herbes ne suffisent pas! Nos compagnons mangent de l’herbe pour plusieurs raisons : douleur à l'estomac, problème comportemental, ou tout simplement parce qu'ils aiment ça !
 
 
Les sources de parasites sont multiples. Les jeunes se contaminent avant la naissance dans l'utérus de leur mère, puis entre eux, et entretiennent un niveau d’infestation élevé. C’est pourquoi il convient de vermifuger les chiots et chatons tous les mois jusqu’à 6 mois minimum.
 
IMG_4302.JPG
 
Les adultes se contaminent par l’alimentation ou les excréments laissés par leurs congénères. La contamination est inéluctable même pour un animal vivant en appartement. La fréquence optimale de vermifugation  est d’une fois par trimestre.
 
 
Une bonne prévention contre les puces est complémentaire à la vermifugation car les puces transmettent les vers plats (taenia).

Parasites externes

Nos compagnons à quatre pattes peuvent rencontrer au cours de leur vie toutes sortes de parasites externes : puces, tiques, aoûtats, agents de gales, poux, moustiques.
 
 
Les puces (photo ci-dessous) sont des insectes sauteurs qui se nourrissent du sang des nos animaux. Elles peuvent transmettre des maladies comme des parasitoses (taenia) et l'hémobartonellose. Elles sont également à l’origine de problèmes cutanés soit par infestation directe soit en provoquant une réaction allergique appelée DHPP (Dermatite par Hypersensibilité aux Piqûres de Puces). Contrairement aux idées reçues, les puces ne disparaissent pas l'hiver car elles vivent dans nos intérieurs sans que l’on s’en rende compte.
 
Ctenp1.JPG
 
Les tiques se nourrissent également de sang et peuvent transmettre des maladies graves comme la piroplasmose, l'ehrlichiose, ou la maladie de Lyme. Il convient de faire particulièrement attention après une balade.
 
 
Les aoûtats sont reconnaissables à leur couleur orange et engendrent des démangeaisons. Les acariens responsables des gales (photo ci-dessous) provoquent également un prurit et sont très contagieux. Dans le sud de la France, le moustique Phlébotome peut transmettre une maladie parasitaire grave : la leishmaniose.
 
 
otofemp.JPG
 
Il existe de nombreuses formes de traitement contre les parasites externes : colliers, comprimés, spot on, etc… Toute notre équipe saura vous conseiller pour la prévention et pour faire le meilleur choix de traitement en fonction du mode de vie, de la présence d'enfants, etc...
 

Aliments Royal Canin

facebook

SPA Saint Dizier

Partenariat avec la SPA de Saint-Dizier

SPA "Nos Amies les Bêtes

Ligue de Protection des Oiseaux